instagram-icon

Second screen & social TV

En 2015, nous sommes plus que jamais des individus connectés. Quotidiennement, nous utilisons en moyenne 5 devices ! En plus des classiques ordinateurs, Smartphones et tablettes, le consommateur 2.0 manie également les objets connectés (17% des consommateurs français connectés).

Des appareils numériques que nous utilisons parfois simultanément. Adeptes du « multitasking », les français sont 33% à consulter leur Smartphone en même temps qu’ils regardent la télévision. Ces « multitaskers » représentent 77% des Français, dont 83% sont des femmes. Qui a dit que les femmes ne pouvaient pas faire deux choses à la fois ? 😉

TV + TWITTER = <3

Twitter est LE réseau social dominant en matière de second écran. Nombreux sont ceux qui commentent les programmes télévisés à coup de tweets et de hashtags en tout genre. En 2014, Les NRJ Music Awards généraient 2.8 millions de tweets et Miss France 1.28 million. Tweeter deviendrait-il le nouveau sport national sur canapé ?

Mais qui sont ces accros au couple TV/Twitter ? Principalement de jeunes cadres diplômés appartenant à une CSP + et sur-équipés en technologie. De jeunes Twittos qui recherchent avant tout du contenu additionnel au programme (72%) et du contenu exclusif (66%). Cette pratique TV/Twitter augmenterait l’intensité émotionnelle, la mémorisation et la réflexion. Rien qu’ça !

Un comportement encouragé par les groupes de production télévisuels. La plupart des émissions diffusées à la télévision ont créé leur propre hashtag (#TPMP #ADP #LGJ) et proposent tout au long du programme des hashtags en fonction des rebondissements. Un moyen efficace de pouvoir créer et surtout contrôler les conversations sur les réseaux sociaux. La télévision a retrouvé un nouveau souffle et n’est désormais plus un média passif.



Tweet du Grand Journal le 26 juin 2015

Selon une étude de Nielsen, en fonction de l’âge mais aussi du sexe, les Twittos ne commentent pas les mêmes programmes TV. Les + de 35 ans sont adeptes d’événements sportifs et d’émissions spéciales alors que les – de 35 ans, eux, préfèrent commenter les séries « comédies ». Les femmes tweeteraient plutôt les émissions de télé-réalité (The Voice, La France a un incroyable talent) alors que les hommes conversent plutôt sur les événements sportifs.

SOCIAL TV

Pour aller encore plus loin certains programmes proposent aux téléspectateurs de prendre part au direct via des applications dédiées. C’est ce qu’on appelle la « social TV ». 40% des Français affirment que les dispositifs de social TV leur donnent envie de regarder l’émission et 48% d’entre eux auraient déjà vu un programme télévisé leur permettant de participer en direct. Rising Star, ou encore « Qu’est ce que je sais vraiment ? » font partie des pionniers en la matière. Mais le succès de ces programmes n’est pas forcément au rendez-vous.

La diffusion de Rising star a été écourtée et seulement 11% des personnes ayant regardé ces programmes « sociaux » ont utilisé le dispositif mis en place. Des mécaniques de « second écran » qui ne sont encore qu’à leur balbutiements et qui mériteraient d’être plus approfondies, d’avantage simplifiées. Quel sera le premier programme de divertissement à faire décoller l’engagement des téléspectateurs ?

Application 6play « Qu’est ce que je sais vraiment ? »

Les dispositifs second écran social TV sont loin de s’arrêter aux émissions de divertissement. Les événements sportifs qui connaissent toujours une très forte audience sont également de la partie. Cette année Roland Garros avait mis en place l’application Francetvsport360 permettant de regarder les matchs du Central avec des caméras 360° pilotables. Une caméra était installée dans les gradins et l’autre sur la chaise de l’arbitre afin d’offrir aux spectateurs des angles de vue inédits permettant de personnaliser leur visionnage du match. Une application innovante offrant une expérience nouvelle aux téléspectateurs. Un dispositif second écran efficace qui apporte une vraie valeur ajoutée au programme télévisé.

 

 

Bref, en matière de social TV et de dispositifs second écran les opportunités sont grandes : des générations de plus en plus multi-devices et mobinautes, une croissance exponentielle des réseaux sociaux,… Mais pour que ce soit efficace, il est important de garder en tête les fondements de la social TV : enrichissement, contenu, interaction. La social TV doit permettre avant tout une expérience supplémentaire avant, pendant et après la diffusion des programmes.

Retour

Toujours n° 1

Découvrez en 1er les billets qui font l'internet de demain !

M'inscrire

Merci pour ton inscription